Official World Shop
Mon compte

Le Vulcanien tranche de l’art

Composition1Installée à Saint-Rémy-sur-Durolle, la coutellerie Arbalète Genes-David lance le Vulcanien, un couteau qui tranche avec ses fabrications traditionnelles.

La naissance d’un nouveau couteau est toujours importante pour une coutellerie.

Pour la société Arbalète Genes David, la création du Vulcanien est même vécue comme une renaissance.

Cette coutellerie créée en 1922 s’est taillée une solide réputation dans la fabrication de laguiole. Mais ce type de couteau est en perte de vitesse depuis quelques années.

Sous l’impulsion de son nouveau directeur adjoint Pierre Edouard Morin, la coutellerie Saint-rémoise a mobilisé son savoir faire pour lancer de nouvelles gammes de couteau qui tranchent totalement avec la forme très traditionnelle du laguiole.

Pour ces nouvelles lignes, une marque a même été déposée. « Dans tous les produits qui seront créés pour la marque « Signature », le design et le côté artistique seront prépondérants. Mais nous restons une entreprise de tradition et de savoir faire dans la fabrication que nous assurons de A à Z », expliqe Pierre Edouard Morin qui veut se positionner dans le marché du luxe.

Le premier couteau produit sous la marque Signature s’appelle le Vulcanien.

« Nous voulions un couteau avant-gardiste mais qui conserve un lien avec notre terroir. Le volcan s’est imposé pour orner la mitre du couteau. Julien Malzieu est le parrain du Vulcanien », souligne le directeur adjoint qui, pour dévelloper de façon régulière de nouveaux couteaux, sollicite tout le personnel « pour un vrai projet d’entreprise ».

Présenté dans une boîte de PVC laquée avec un intérieur velour noir, le Vulcanien a déjà séduit puisque l’Institut français du design lui a décerné le Janus de l’industrie 2009.

Denis LORUT

Article de La Montagne, 13 décembre 2009.

www.lamontagne.fr/