Official World Shop
Mon compte

L’ARBALETE à l’honneur dans Le journal de l’éco

logojournalecoA l’occasion du lancement du nouveau couteau de table L’ARBALETE, lejournaldeleco.fr consacre un article à la dernière création de la manufacture. Extrait :

« Après le Laguiole et le Thiers, le couteau « L’Arbalète » devient une nouvelle marque thiernoise.

Les couteaux Laguiole ? On les trouve partout. Les couteaux labélisés Thiers ? Tous les couteliers locaux peuvent les fabriquer… Lassée de voir les mêmes produits proposés par la concurrence (*), la manufacture de coutellerie Arbalète Genes David créée en 1810 – l’une des plus anciennes du bassin de Thiers – a décidé de créer sa propre marque : le couteau « L’Arbalète ».

« Sur le marché de l’art de la table de fabrication française artisanale, le haut de gamme de la coutellerie, les couteaux Laguiole et les couteaux Le Thiers se partagent la majeure partie de ce marché, analyse Pierre-Edouard Morin, directeur de la manufacture. Cependant, les couteaux Laguiole et Thiers sont produits par de nombreuses entreprises concurrentes. Du coup, les clients sont blasés car ils voient toujours la même marchandise partout ! »

Le nouveau couteau, lancé à l’automne dernier, est le résultat d’un process d’un an. Il se caractérise par ses lignes intemporelles, la lame possède un tranchant extra-fin développé en collaboration avec des chefs d’établissement. L’ergonomie du manche permet au couteau de rester stable sur la table.

Sur les meilleures tables
La cible est à la fois française mais aussi internationale. Vendu depuis fin 2014, le coffret de 6 couteaux de table « L’Arbalète » aussi bien dans les magasins d’art de la table, les boutiques de décoration et de cadeaux, que sur la table des meilleurs restaurants. » Depuis la fin de l’année 2014 ce sont plus de 100 boutiques en France qui distribuent « l’Arbalète ». Plusieurs grands noms de la gastronomie ont également répondu présent, de Paris à New York,en passant par Bruxelles et Dubaï, assure Pierre-Edouard Morin. Et nous nous n’allons pas en rester là !».

A la fin de l’année 2014 le nouveau couteau de table « L’Arbalète » a généré près d’un mois de travail à l’atelier. Fort de ce premier succès, de nouveaux coloris pour les manches sont programmés pour la prochaine saison. Une version pliante, couteau de poche, de « L’Arbalète » est également prévue pour 2015.

(*)Le couteau laguiole est tombé dans le domaine public et peut être fabriqué dans le monde entier en portant le nom laguiole en toute lettre sur la lame en toute légalité. Le couteau Le Thiers est fabriqué par plusieurs fabriques thiernoises ; la fabrication du couteau Le Thiers est régit par un jurande et seul les entreprises fabriquant sur le bassin de Thiers et respectant le cahier des charges peuvent fabriquer le couteau Le Thiers »

Retrouvez l’intégralité de l’article de la rédaction du Journal de l’éco.