Official World Shop
Mon compte

Histoire du couteau laguiole: des origines à nos jours


1948

2011

 

HISTOIRE DU COUTEAU LAGUIOLE :

Pierre-Jean Calmels, habitant du village de  Laguiole, fut  le créateur du couteau de Laguiole en 1829. Il s’inspira de deux  modèles, le capuchadou, couteau des paysans de l’Aubrac avec une lame fixe, et de la navaja espagnole, couteau de poche provenant de la Catalogne. Lors des rudes hivers, les paysans de l’Aubrac allaient travailler en Catalogne. De retour au pays, ces travailleurs saisonniers ont rapporté avec eux la fameuse Navaja.

Artiste, Pierre-Jean Calmels améliora le laguiole en 1840 en lui ajoutant un poinçon. Ce poinçon était régulièrement utilisé par les bergers pour percer la panse des bovins.

Le laguiole s’enrichira en 1880 d’une troisième pièce, le tire-bouchon. Grâce à l’apparition de cette nouvelle pièce, le couteau laguiole commence à faire son apparition à Paris, notamment par le biais des Aveyronnais partis à la conquête des cafés parisiens.

Le laguiole, bien qu’ayant une bonne réputation, ne pouvait se développer faute de moyens matériels et humains.

Thiers étant la capitale française de la coutellerie, les artisans thiernois et leurs homologues laguiolais ont travaillé en collaboration au début du XXe siècle pour développer le couteau Laguiole. Dès lors, le laguiole est produit principalement dans le bassin thiernois fort des ses 7 siècles d’expérience et de savoir-faire de coutelier artisanal. Ainsi, le couteau laguiole ne sera plus produit qu’en quantité limitée à Laguiole et ce jusqu’à la fin du XXe siècle.

En 1930, Monsieur Genès David commence à développer une relation très intime avec le couteau Laguiole en fabriquant le modèle aveyronnais (Laguiole sans abeille). Puis en 1950, Genès David joue un rôle essentiel dans l’essor du laguiole en tissant des liens étroits avec les descendants du créateur du couteau Laguiole. Les fils de Genès David, Jean-Louis et René David, ont poursuivi cette formidable aventure.

Aujourd’hui en 2011, ARBALETE GENES DAVID est la référence pour le Laguiole fabriqué artisanalement.

Les pièces qui constituent le laguiole Arbalète artisanal de gauche à droite : lame / ressort forgé / platine droite avec mitre maillechort / fausse pièce / platine gauche avec mitre maillechort / cotés en pointe de corne de buffle / tire-bouchon / poinçon. IMPORTANT : toutes les pièces sont fabriquées dans nos ateliers, à l’exception du tire bouchon faisant l’objet d’une fabrication spéciale à Thiers.

Manche en ivoire sculpté à la lime et au burin, pièces en métal guillochées à la lime et au burin

Laguiole Arbalète en ivoire