Official World Shop
Mon compte

Entretien, réparation & garantie

Fabriqués artisanalement, les couteaux Arbalète G. David sont des pièces uniques : chaque couteau de notre manufacture est fabriqué à la main, dans nos ateliers, par nos maîtres couteliers. Les matières des manches (bois, corne, os…) sont sujettes à d’infinies nuances de teintes, de veines, auxquelles s’ajoutent les variations du façonnage : chaque couteau est légèrement différent de sa photo en catalogue, c’est la preuve d’une production artisanale avec des matériaux naturels et authentiques !

Création artisanale avec des matériaux nobles, un couteau Arbalète G. David demande un entretien soigneux afin de rester, à vie, un fidèle compagnon !

I ENTRETIEN DE VOTRE COUTEAU

L’entretien de lame de votre laguiole

L’entretien du tranchant du couteau nécessite l’utilisation d’outils adaptés en fonction du type d’acier de la lame de votre laguiole. Les lames des couteaux laguiole Arbalète G. David sont soit en acier carbone (également appelé acier fin) soit acier inoxydable 12C27 (acier inoxydable suédois Sandvik).

L’aiguisage (également appelé affilage dans le vocabulaire coutelier) peut être réalisé avec un fusil ou avec une pierre à aiguiser. Voir en boutique

Affilage de votre lame :

A l’aide d’une pierre à aiguiser, vous réalisez plusieurs passages de votre lame avec un angle compris entre 20° et 25°.

Les pierres nécessaires à l’entretien de votre lame sont disponibles sur notre boutique.

Il est nécessaire de réaliser ces opérations sur l’intégralité du fil de la lame, en allant du talon jusqu’à la pointe de la lame. Vous pouvez parfaire votre affilage en passant votre lame plusieurs fois sur du cuir.

L’entretien de votre lame en acier carbone

Les lames en acier carbone sont les lames traditionnelles des couteaux pliants et des couteaux Laguiole de tradition.

Un lame en acier carbone a la particularité de garder davantage sa coupe dans le temps par rapport à une lame en acier 12C27.

En revanche, la lame en acier carbone impose quelques contraintes d’entretien. Elle a tendance à s’oxyder dans le temps : la lame va noircir, ce qui est tout à fait normal. Par exemple, lorsque vous coupez une pomme ou une poire avec une lame en acier carbone, elle va très légèrement noircir par réaction chimique. Le meilleur conseil d’entretien que nous pouvons vous donner est de graisser la lame avec de l’huile de lin. Une lame en acier carbone doit être graissée en permanence : ainsi vous éviterez son oxydation.

L’entretien de la mécanique de votre couteau

Il est conseillé de graisser régulièrement le cran de votre couteau avec une goutte d’huile. Vous pouvez faire de même avec les couteaux 2 pièces et 3 pièces tire-bouchon , et mettre une goutte d’huile sur chaque cran pour garantir un bon fonctionnement dans le temps. Ainsi vous évitez également que les lames et les ressorts se détériorent en se frottant.

Le nettoyage de votre couteau

Pour nettoyer votre couteau, vous pouvez utiliser une serviette humide, ou bien le passer sous l’eau à condition de le sécher immédiatement avec un torchon sec . Il ne faut surtout pas le laisser sécher après l’avoir passé sous l’eau : les couteaux avec manche en résine, bois ou corne ne doivent jamais être en contact avec l’eau de manière prolongée. En laissant sécher votre couteau à plusieurs reprises sans l’essuyer, le manche en corne ou bien en bois va gonfler et finira par éclater.

Pour un entretien plus approfondi, le manche de votre couteau peut être nettoyé avec de l’essence de terebenthine. Les manches en bois peuvent être entretenus avec de l’huile de lin. Le nettoyage de l’inox peut se faire avec un produit type Miror Argentil et les mitres en laiton (qui peuvent s’oxyder légèrement avec le temps) avec un produit type Miror Cuivre.
Les parties en acier qui sont oxydées peuvent être nettoyées avec un désoxydant adapté à condition que la solution ne soit pas en contact avec le manche ou les mitres et d’utiliser un applicateur non agressif (coton, laine d’acier n°000).

A noter que les manches des couteaux d’Arbalète G. David ne sont jamais vernis, cirés ou traités : ils sont soit mats soit lustrés par polissage. C’est une différence importante avec certaines productions concurrentes non traditionnelles sur lesquelles le vernis fait effet quand il est neuf mais ne dure qu’un temps et sera très difficile à entretenir.

La conservation de votre couteau

Nous vous conseillons de conserver votre couteau dans une gaine en cuir ou un coffret en bois adaptés disponibles sur notre boutique . Le bois est un matériau vivant : comme la corne, il doit être entretenu et conservé avec soin dans un environnement ni trop chaud ni trop sec. Les bois mats (olivier, genévrier) vont se patiner avec le temps et n’en deviendront que plus beaux !

Enfin, la conservation de votre couteau ne doit jamais se faire en contact avec l’eau ou simplement de l’humidité.

II  GARANTIE ET REPARATION

Les couteaux et l’art de la table de la manufacture Arbalète G. David sont garantis contre tous vices de fabrication uniquement. Seules les pièces mécaniques et d’usures sont garanties (lame et ressort) et l’usure de ces pièces n’entre pas dans le cadre de la garantie. Cette garantie ne s’applique que dans le cadre de l’usage, de la conservation et de l’entretien normal de nos produits.
De même, cette garantie ne s’applique que si les recommandations d’usage, de conservation et d’entretien indiqués par la manufacture ont été respectés.

A titre d’exemple, un couteau n’est ni un levier ni un tournevis.

La manufacture Arbalète G. David assure le suivi de ses fabrications. Pour les réparations ne rentrant pas dans le cadre de la garantie, la manufacture communique au client un devis et lui demande son accord avant d’engager toute restauration.

La manufacture Arbalète G. David ne peut s’engager sur un devis que pour les articles qui lui sont retournés et ne peut pas fournir de devis sur photo ou descriptif. L’envoi pour réparation à la manufacture est à la charge du client. La manufacture ne peut s’engager sur aucun délai ferme pour une réparation. Le délai habituel généralement constaté est de 6 à 8 semaines minimum.

Merci de nous contacter au préalable pour toute demande de réparation. Formulaire de contact

Concernant la réparation et la restauration des couteaux de la marque Gimel Bargeon : la manufacture Arbalète G. David n’est plus en mesure d’assurer les réparations sur tous les produits de cette ancienne marque. En effet, la fabrication des couteaux Gimel Bargeon a été stoppée en 1985  et la manufacture Arbalète G. David n’a plus en réserve toutes les fournitures nécessaires. Merci de nous consulter quant à la faisabilité de la réparation souhaitée.

Garantie pour les couteaux pliants

La Lame : en cas de paille dans l’acier, la lame et le changement de lame sont pris en charge par la manufacture.

Lorsqu’une lame a diminué en largueur et/ou en longueur après avoir été affutée à de nombreuses reprises au fil du temps, le changement de lame peut être réalisé par la manufacture. Ce type de réparation liée à l’usure n’est pas couvert par la garantie et sera à la charge du client.

Le ressort : en cas de ressort brisé ou  d’abeille soudée qui se désolidarise du ressort, les réparations entrent dans le cadre de la garantie.

Les manches : Les manches ne sont pas des pièces mécaniques et n’entrent pas dans le cadre de la garantie. Par conséquent, les réparations des manches seront à la charge du client.

Garantie pour l’art de la table : couteaux de table, couverts et services

Les couteaux de table, couverts et services sont garantis 2 ans contre tous vices de fabrication uniquement. Cette garantie porte uniquement sur les pièces d’usures.

La soie : La soie est la partie métallique d’un couteau de table qui comprend la lame et qui s’étend jusqu’à l’extrémité du manche.

En cas de paille dans l’acier la lame, le changement de lame est pris en charge par la manufacture durant la garantie de 2 ans.

Lorsqu’une lame a diminué en largueur et/ou en longueur après avoir été affutée à de nombreuses reprises au fil du temps, le changement de lame peut être réalisé par la manufacture. Ce type de réparation liée à l’usure n’est pas couverte par la garantie et est à la charge du client.

L’Abeille : Si l’abeille se désolidarise du couteau ou de la fourchette, la réparation est prise en charge par la manufacture durant la garantie de 2 ans.

Les manches : Les manches n’entrent pas dans le cadre de la garantie car ils ne sont pas des pièces d’usures. Par conséquent, les réparations des manches seront à la charge du client.

Les couteaux, couverts et services de la manufacture Arbalète G. David ne doivent pas être lavés au lave vaisselle.

Tous les couteaux (pliants, de table, de cuisine etc), couverts et service de table ayant des manches soit en acrylique ou autre résine, soit en corne, en os ou en bois ne doivent pas être lavés au lave vaisselle. Le lavage au lave vaisselle de ces articles abîmera fortement les manches, rivets, lames, abeilles, mitres, mécanismes etc.

Aucune garantie ne sera appliquée en cas de lavage au lave vaisselle et toute réparation effectué  suite aux dommages de ce type de lavage sera facturé au client.

Les couteaux, couverts et services ne doivent pas être en contact avec l’eau de manière prolongée (plus de 2 ou 3 secondes maximum). Ainsi le lavage manuel à l’eau doit être suivi immédiatement d’un séchage complet au torchon sec.

Aucune garantie ne sera appliquée en cas de dommages provoqués par l’eau lors de l’utilisation, de la conservation ou du lavage de nos produits.

Seuls les couteaux de table monobloc tout inox peuvent être lavés au lave vaisselle.